Notaire Nizier GROOTERS

 

Notaire Nizier GROOTERS

Est-il possible de devoir déposer une nouvelle déclaration de succession ?

22 novembre 2021

une famille en Belgique discute au sujet des droits de successions et du dépôt de la déclaration de succession de leur père décédé.

En cas de décès, les héritiers du défunt doivent déposer une déclaration de succession dans les 4 mois qui suivent la date du décès. Mais est-il possible de devoir déposer une nouvelle déclaration ? Y a-t-il des sanctions en cas de non-respect de cette obligation ? Notaire.be vous explique tout dans cet article.

Lorsqu’un proche décède, il faut remplir plusieurs formalités. L’une d’elle est le dépôt d’une déclaration de succession. Cette déclaration doit notamment mentionner le nom des héritiers, tous les biens et avoirs que possédait le défunt,… C’est sur cette base que l’administration fiscale calculera les droits de succession à payer.

Lorsque le décès est survenu en Belgique, vous avez en principe 4 mois pour déposer la déclaration de succession à compter de la date du décès. Tant que ce délai de 4 mois n'est pas expiré, vous pouvez encore apporter des modifications à la déclaration de succession. 

Attention, si le délai de 4 mois n'est pas respecté, il y aura des sanctions. Ne perdez donc pas de vue ce délais !

Qui dit nouveaux événements, dit nouvelle déclaration de succession

Vous avez rempli la déclaration de succession dans les délais, mais arrive ensuite un évènement inattendu ? Il sera sans doute nécessaire de déposer une nouvelle déclaration. En effet, les autorités fiscales devront alors recalculer les droits de succession.

Les règles à appliquer varient en fonction des régions. Pour savoir quelles règles s’appliquent à votre situation, il suffit de regarder le lieu où le défunt a vécu le plus longtemps au cours des 5 années précédant son décès.

Quand déposer une nouvelle déclaration ?

Il existe plusieurs situations dans lesquelles il y a une obligation de déposer une nouvelle déclaration de succession :

  • le patrimoine du défunt augmente après son décès : par exemple, après la résolution d'un conflit dans lequel une somme d'argent était encore due à la personne décédée ;
  • un testament refait surface nécessitant que les biens du défunt doivent être partagés différemment ;
  • etc.

Vous avez ensuite à nouveau un délai de 4 mois pour déposer la nouvelle déclaration de succession. Cette période commence à courir à partir du nouvel événement.

Attention, si la nouvelle déclaration n'est pas déposée ou si elle n'est pas déposée dans les délais, vous risquez des sanctions. Et ce, même si vous êtes de « bonne foi » et que vous ignoriez que vous deviez déposer une nouvelle déclaration de succession.

Une particularité flamande

En Région flamande, vous pouvez être amené à présenter une nouvelle déclaration de succession si une police d'assurance vie est rachetée ou payée après le décès du (conjoint* du) preneur d'assurance.

* Le décès du conjoint du preneur d’assurance n’est pas pertinent en cas de mariage sous le régime de séparation de biens.

Dans tous les cas, si vous voulez éviter les amendes, n’hésitez pas à demander conseil à une étude notariale. Le notaire examinera si une nouvelle déclaration de succession doit être déposée ou non, et si c’est le cas, par qui. Ce ne sont pas toujours tous les héritiers qui doivent déposer la nouvelle déclaration. Dans la mesure du possible, le notaire veillera à ce que cette nouvelle déclaration de succession soit déposée correctement et dans les délais, pour qu’aucune amende ne doive être payée.

Pour en savoir plus sur la déclaration de succession, vous pouvez télécharger notre brochure en cliquant ici.

Source: Fednot